Collège Gaston Jollet de SALBRIS
site du ministere
logo académique
Vous êtes ici : Accueil > Vie au collège > Sorties, séjours linguistiques et culturels > Normandie J5. Qui a peur de Victor Hugo ?
Publié : 17 mai 2019

Normandie J5. Qui a peur de Victor Hugo ?

Dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, ils sont partis… Nos élèves embarquent à 9h « heure française ». Le temps est un peu gris, un peu frais, mais la mer est d’huile.

La mer s’agite un peu quand le ferry approche de Jersey (vers 10h15). Tout le monde simule la résistance au mal de mer, mais à l’approche du Devil’s Hole, le Trou du diable et ses récifs effrayants, les fanfaronnades des adolescents font place à un calme étrange …
Les jeunes ardeurs semblent refroidies par les quelques minutes surnaturelles sur lesquelles s’est achevée la traversée.

Heureusement, les sarcasmes sur les victimes du mal de mer reprennent. Quelques moqueurs sont cependant les premiers à virer du blanc au vert et sont moins fiers à l’arrivée sur le sol britannique. Mais l’essentiel est que personne n’a été refoulé lors des contrôles d’identité sous l’œil suspicieux des douaniers anglais. Les documents de voyage sont en règle, tout le monde respire.

Le groupe est en marche vers le zoo de Jersey. Les écosystèmes sont au programme, et le quizz scientifique fait oublier les sensations inquiétantes de la matinée. Les animaux exotiques, exilés comme Victor Hugo sous le climat normand, semblent prêts à souffler les réponses aux questions sur leur habitat pour regagner le pays natal.

Ensuite, cap vers la maison de Victor Hugo, où est prévue la « Victor Hugo parade » après un déjeuner anglo saxon couronné d’un dessert à la jelly verte, qui est traditionnellement réservée aux petits français. Effet garanti pour les petits "froggies" : une langue toute verte !

L’après-midi, les élèves évoluent parmi les personnages. Ils sont tous là : Cosette tenant la main de Quasimodo, Javert bras-dessus bras-dessous avec Jean valjean, les Thénardier trinquant avec Gwinplaine, en compagnie de Giliatt et son poulpe, Claude Gueux, Gavroche, Esmeralda… Nos collégiens sont médusés d’être pris dans cette farandole de figures étrangères à l’univers du Rn’B.

18 heures approchent. Il est temps de rentrer. On embarque à regret sur le Ferry, direction Barneville Carteret, où se pressent avant le soir les chalutiers alourdis par leur chargement de bulots. Mais sur le pic rocheux de Plémont Bay, une silhouette fantomatique se dresse. L’ombre de Victor Hugo semble saluer le groupe qui rentre au pays des forêts sombres et des marais...

Après ce séjour chargé d’expériences et d’émotions, nos élèves s’apprêtent à reprendre la route du retour, rompus, mais hantés par ces derniers jours qui désormais ne les quitteront plus de leur vie.

Rendez vous demain à 5 heures à Salbris !

Que chacun prépare ses salves de SMS pour surveiller l’heure d’arrivée...